Nice Côte d'Azur

Nice Côte d’Azur s’appuie sur Smart Destination pour son tourisme transfrontalier

Nice se positionne comme la première destination des jets d’affaires en Europe devant Paris et Londres. Il était déjà en 2016 le 3e aéroport le plus fréquenté en Europe par les jets privés. Mais à l’occasion des évènements sportifs et culturels importants de cette année sur la Côte d’Azur, l’aéroport est devenu l’un des endroits plus fréquentés par les avions privés et commerciaux.

Smart destination est le nom du nouveau projet européen transfrontalier que la Métropole Nice Côte d’Azur vient de remporter avec ses partenaires français et italiens. Il permettra d’expérimenter, dès janvier prochain des applications mobiles innovantes et des outils visant à promouvoir un tourisme transfrontalier. Ce projet, qui s’inscrit dans le cadre du programme européen Marittimo, accompagnera la mise en place d’expérimentations entre les territoires de la Métropole Nice Côte d’Azur, et des Régions Provence-Alpes-Côte d’Azur, Ligurie, toscane et Sardaigne

Smart Destination, projet européen pour le tourisme transfrontalier :

Les parcours touristiques ne s’arrêtent ni aux frontières administratives, ni aux frontières géographiques. De nombreux visiteurs souhaitent par exemple découvrir Nice, Menton, Monaco, Vintimille durant un même séjour. Aujourd’hui, pour avoir accès aux informations de ces différentes villes, le visiteur devrait consulter au minimum quatre sites web différents. Un des objectifs du projet est de proposer une application mobile regroupant des données locales et des circuits touristiques franco-italiens. Une aubaine pour les particuliers, amateurs de voyage ou simples visiteurs occasionnels.

L’Union européenne a financé la concrétisation de ces expérimentations Nice Côte d’Azur, en partenariat avec l’Office du tourisme et des congrès de Nice, la Chambre de Commerce régional Provence-Alpes-Côte d’Azur et la Communauté d’Agglomération de la Riviera française.

La Métropole Nice Côte d’Azur vient de remporter avec ses partenaires français et italiens l’appel à un projet européen transfrontalier Smart Destination. Ainsi, cela va permettre dès janvier de tester les partages de données entre les outils numériques de promotion touristique de différents pays. L’objectif sera par exemple de fournir une application mobile à même de proposer aux visiteurs des données locales et des circuits touristiques franco-italiens.

C’est une belle opportunité que devraient saisir aussi les professionnels du tourisme qui pourront proposer des séjours transfrontaliers. Le pont entre L’Italie et la France sera ainsi plus accessible pour permettre aux voyageurs de traverser la frontière en passant uniquement par une application et non plus une quantité de sites internet. Mais attention, cela ne vous permettra pas d’éluder les conditions administratives pour un séjour à l’international : demande de VISA, disponibilité d’un passeport, etc.

Smart destination, un projet réussit pour le secteur du tourisme :

En juillet sur la Côte d’Azur, les réservations par avion ont augmenté de pourcentage ce qui signifie la progression du trafic enregistré pour ce mois auprès de l’aéroport. Le taux d’occupation moyen des hôtels et résidences de tourisme ont aussi augmenté par rapport à juillet de l’année dernière.

En septembre et octobre, si la Côte d’Azur accueille plusieurs visiteurs, elle la doit à une reprise importante du tourisme d’affaires, de congrès, salons et festivals à Cannes, Nice et Monaco.

En plus, les partenariats avec les compagnies low cost comme Easyjet sur l’Europe, Eurowings sur l’Allemagne, Norwegian pour la Scandinavie ont dopé la destination pour ces compagnies qui annoncent des progressions sur Nice. Aujourd’hui, vous n’avez que l’embarras du choix pour ce qui est des compagnies aériennes. De quoi vous aider également à trouver le meilleur prix pour votre vol.

Selon les informations, la reprise annonce aussi l’investissement de la compagnie aérienne WIJET, spécialisée dans l’aviation d’affaires. Elle veut tripler son activité sur les aéroports de la Côte d’Azur en 2017. Cela signifie l’accroissement dans le secteur du tourisme à Nice.

Nice et Côte d’Azur ouvrent un peu plus ses frontières. La haute saison risque d’être mouvementée, surtout dans la mesure où la confiance des touristes étrangers dans le tourisme vers l’Europe est actuellement en pleine reprise. Pour la Côte d’Azur personnellement, le taux de croissance est de 9 %. Et tous profitent de cette situation. Les réservations auprès des hôtels ont haussé jusqu’à 80 % soit déjà beaucoup mieux que l’année dernière à la même période.  Pour information, les taux d’occupation des hôtels sont actuellement de 6 % d’étranger et de 4 % de Français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *